ACTUALITÉS

En 2021, 8 des 12 éoliennes du parc sont construites, les tests de fonctionnement et de réseau sont effectués et la mise en service est prévue pour début 2022.

Le chantier se prépare pour les 4 éoliennes restantes.

Par ailleurs, ENERTRAG se mobilise pour la plantation d’une haie à Rosières-en-Santerre et répond aux demandes des riverains rencontrant des perturbations télévisuelles.

Projet de parc éolien de Luce

Présente depuis 2004 sur le secteur, la société ENERTRAG a réalisé un travail de prospection sur l’ensemble du territoire du Santerre. Le secteur favorable de Caix a été répertorié à cette date et un premier parc éolien de 6 éoliennes de 2 MW de puissance unitaire a vu le jour en 2013.
 
A la date du dépôt du dossier de Caix, la réglementation française limitait la mise en place d’un parc éolien à 12 MW maximum. L’espace favorable à l’éolien sur le secteur a donc été limité par des aspects réglementaires contraignants.
 
En 2013, un nouveau projet de parc éolien sur les communes de Caix, Vrély et Cayeux en Santerre, a été étudié au regard de l’étendue de la zone favorable du Schéma Régional Eolien sur ce secteur et du soutien des acteurs locaux du territoire.
 
Ce site internet présente donc le projet de parc éolien de Luce développé par ENERTRAG dans le département de la Somme en Région Hauts-de-France.
 
Le parc éolien de Luce sera constitué de 12 éoliennes d’une puissance totale de 36 MW. Il alimentera près de 36 000 personnes en électricité.

PROJET DE PARC EOLIEN DE LUCE

 

Le parc éolien de Luce sera constitué de 12 éoliennes dont la hauteur en bout de pale est de 180 mètres. Une fois mis en service, le parc éolien permettra d’alimenter 22 600 foyers en électricité grâce à l’énergie mécanique du vent.

LE PROJET EN CHIFFRES

éoliennes

foyers alimentés

tonnes de CO2 évitées

ans de durée de vie minimum

mètre de hauteur des éoliens

LES RETOMBEES LOCALES

 

En plus d’être bénéfique à la transition énergétique et l’environnement, les éoliennes génèrent également des revenus économiques sur leur territoire.

 Les collectivités territoriales bénéficient de ces retombées qui constituent une ressource non négligeable pour leur développement !

Grâce à différentes taxes et impôts que paye le parc en tant qu’entreprise locale :

  • La Taxe sur le Foncier Bâti (TFB)
  • La Cotisation Foncière des Entreprises (CFE)
  • La Cotisation sur les Valeurs Ajoutées des Entreprises (CVAE)
  • L’imposition Forfaitaire sur les Entreprises de Réseaux (IFER)

A terme, ce seront 540 000 € par an qui seront versés aux collectivités territoriales pour ce parc éolien.

OU EN EST LE PROJET ?

 

  • 2012 Lancement du projet

En 2012, un nouveau projet éolien sur les communes de Caix, Vrely et Cayeux en Santerre, est étudié au regard de l’étendue de la zone favorable du Schéma Régional Eolien de Picardie sur ce secteur et du soutien des acteurs locaux du territoire (communes de Caix, Vrély et Cayeux en Santerre, Communauté de communes du Santerre et Communauté de Communes Avre Luce Moreuil).

Ce projet est situé tout près du parc éolien de Caix installé par ENERTRAG et inauguré en mai 2013.

  • 2014 Etudes écologiques, paysagères et acoustiques

Début 2014, les études écologiques (faune/flore, avifaune, chiroptères) peuvent être lancées, en partie grâce au succès du parc de Caix et au volontarisme des élus et des habitants, favorables à la densification de l’éolien.

  • 2016 Dépôt de la demande d’autorisation unique

ENERTRAG dépose le dossier de demande d’autorisation unique en Préfecture pour un projet de 12 éoliennes.

Le projet éolien de LUCE a été déposé en mai 2016 auprès de la Préfecture sous le régime des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement.

  • En avril 2018, le projet éolien de Luce reçoit l’autorisation préfectorale de construire et exploiter 12 éoliennes.

  • En 2021, 8 des 12 éoliennes du parc sont construites, les tests de fonctionnement et de réseau sont en cours et la mise en service est prévue pour début 2022. Le chantier se prépare pour les 4 éoliennes restantes.

LES ÉTUDES

La réalisation d’un parc éolien nécessite de réaliser de plusieurs études de l’environnement pour évaluer les contraintes de la zone d’études du projet. Ce travail est réalisé par des bureaux d’études indépendants et spécialisés. Ces études portent sur l’écologie, le paysage et l’acoustique.

 

 L’ÉTUDE PAYSAGÈRE

 

Afin d’intégrer le projet dans le contexte paysager local, ENERTRAG a fait appel au bureau d’études « Agence COUASNON » pour l’étude du paysage et du patrimoine.

 

COMMENT

 

Le paysage et le patrimoine local ont été étudiés de manière précise par le bureau d’études et la définition de l’implantation ainsi que le choix des éoliennes a été fait en considération des résultats de l’étude, afin de réduire au maximum l’impact des éoliennes sur le patrimoine local.

 Concrètement, l’étude a permis de confirmer le choix d’ENERTRAG d’implanter un parc éolien dans cette zone où les impacts seront globalement faibles.

 

 L’ÉTUDE ACOUSTIQUE

 

Le bruit produit par les éoliennes, très encadré par la règlementation de l’Etat, suscite de nombreuses interrogations pour les riverains.  Afin d’apporter des réponses et solutions à ces dernières, ENERTRAG a fait appel au bureau d’études VENHATEC.

 

LES ZONES A ENJEUX ACOUSTIQUES

 

L’étude réalisée par Gamba acoustique, du 24 juillet au 3 août 2015, a mis en évidence des risques de dépassement des seuils réglementaires pour le projet éolien de Luce. Afin de respecter la réglementation acoustique, ENERTRAG prévoit un plan de bridage pour le projet, dont les performances seront vérifiées après la mise en service du parc.

 

Le niveau de bruit résiduel, c’est-à-dire le niveau de bruit initial existant en l’absence des éoliennes, a été mesuré auprès des lieux d’habitation les plus proches, de l’aire d’étude immédiate de jour comme de nuit.

     

    L’ÉTUDE ÉCOLOGIQUE

     

    Afin de préserver la biodiversité, ENERTRAG a fait appel au bureau d’études Airele pour réaliser une étude d’impact environnementale.

     

    CONTEXTE

    Les études menées sur la zone d’implantation du projet ont montré que les enjeux liés à la biodiversité, et notamment les oiseaux et les chauves-souris, sont faibles sur l’ensemble des parcelles cultivées.

     

    RÉSULTATS

    Les études ont permis de démontrer que l’éloignement choisi des éoliennes du projet de Luce de plusieurs centaines de mètres des haies et boisements permet d’éviter les impacts potentiels sur la biodiversité.

    Afin d’obtenir plus d’informations concernant les données environnementales, vous pouvez consulter les différents documents qui traitent de enjeux environnementaux,  à télécharger dans « Documents d’informations sur le projet ».

     

       

      NOUS CONTACTER

      Matthieu DELPLA

      Chef de projet éolien

      06 31 53 26 86

      Matthieu.delpla@enertag.com

      Paul RICOSSE

      Chargé de concertation

      06 75 03 52 34

      Paul.ricosse@enertag.com